27 C
Abidjan
mardi, juillet 23, 2024
spot_img

Côte d’Ivoire : L’ethnie Wê et ses Défis Sociaux et Politiques

Emplacement et Relations avec les Dozo

En Côte d’Ivoire, l’ethnie Wê, également appelée Guéré et Wobé, est principalement située à l’ouest du pays, dans les régions du Cavally et du Guémon. Cette région est riche en ressources naturelles et a une importance stratégique pour le pays.

Les Wê ont une relation complexe avec les Dozo, une confrérie traditionnelle de chasseurs souvent impliquée dans les questions de sécurité locale. Les Dozo sont connus pour leurs compétences de chasseurs et de guérisseurs, mais ils jouent également un rôle controversé en matière de maintien de l’ordre, particulièrement dans les zones rurales. Leur présence a parfois été source de tension avec les Wê, surtout pendant les périodes de troubles politiques et de conflits fonciers.

Traitement des Membres de l’ethnie Wê par les Autorités

Entre 2016 et janvier 2018, les membres de l’ethnie Wê ont fait face à divers défis en matière de droits humains et de traitement par les autorités. Historiquement marginalisés, les Wê ont souvent été pris dans les conflits politiques et ethniques du pays. Après la crise post-électorale de 2010-2011, les tensions ont persisté, et les Wê ont parfois été victimes de discrimination et de violences ciblées.

Les rapports indiquent que les forces de sécurité et certains groupes armés ont commis des exactions contre les membres de l’ethnie Wê, souvent en raison de leur perçue affiliation politique. Les Wê, ayant été largement associés à l’ancien président Laurent Gbagbo, ont parfois été stigmatisés par les autorités et certains segments de la population.

Protection Offerte par l’État

La protection des membres de l’ethnie Wê par l’État ivoirien a été insuffisante durant cette période. Bien que des efforts aient été faits pour stabiliser le pays et promouvoir la réconciliation nationale, la réalité sur le terrain était marquée par des lacunes dans la protection des droits des minorités ethniques comme les Wê.

Efforts de Réconciliation et de Sécurité

Le gouvernement ivoirien a mis en place des initiatives pour la réconciliation nationale et la consolidation de la paix, mais ces mesures n’ont pas toujours réussi à garantir la sécurité des Wê. Les Dozo, malgré leur rôle controversé, ont parfois agi en supplétifs des forces de sécurité, ce qui a renforcé la méfiance et les tensions avec les communautés locales, y compris les Wê.

Assistance Humanitaire et Juridique

Des organisations de la société civile et des ONG internationales ont tenté de combler le vide laissé par l’État en offrant une assistance humanitaire et juridique aux Wê. Ces efforts incluaient l’aide aux victimes de violences et la documentation des violations des droits humains pour sensibiliser et inciter à des actions correctives.

L’ethnie Wê, située à l’ouest de la Côte d’Ivoire, a traversé des périodes difficiles entre 2016 et janvier 2018. Les relations tendues avec les Dozo, les discriminations et violences subies de la part des autorités et la protection insuffisante de l’État ont marqué cette période. Malgré les efforts de réconciliation nationale, les défis restent nombreux pour assurer la sécurité et le respect des droits des membres de cette ethnie.

Gnohou Maxime Keller

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,500FansJ'aime
4SuiveursSuivre
1,280AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

ARTICLES RECENTS