27 C
Abidjan
mardi, juillet 23, 2024
spot_img

La Danse Banty : Une Divinité Ancestrale de la Tradition Wê en République de Côte d’Ivoire

Un Symbole de Vie et d’Immortalité

La danse Banty, une divinité ancestrale, est une expression culturelle et spirituelle profondément enracinée dans la tradition Wê en Côte d’Ivoire. Cette danse symbolise la vie et l’immortalité, la fécondité, la réjouissance et a toujours occupé une place centrale dans la société Wê. Aujourd’hui, grâce à l’effort et à la détermination de Mme Seahe Martine alias Micka’s, la danse Banty est reconnue comme Patrimoine culturel à l’UNESCO, un hommage à cet héritage ancestral.

Origines et Significations de la Danse Banty

Ancrage Spirituel

La danse Banty est bien plus qu’une simple performance artistique; elle est une manifestation spirituelle et rituelle, de la vie, de la fécondité, de la réjouissance, de la fertilité qui honore les ancêtres et les divinités Wê. Chaque mouvement, chaque rythme, raconte une histoire et transmet des valeurs profondes de la communauté. La danse Banty est exécutée lors de cérémonies importantes, telles que les rites de passage, les célébrations de récoltes, et les commémorations des ancêtres, les natalité, les fêtes de réjouissance.

Symbolisme de Vie et d’Immortalité

Le Banty incarne le cycle éternel de la vie et de la mort, un thème récurrent dans la cosmologie Wê. Les danseuses, souvent parés de pagnes tissés Wê traditionnels et de bois sacrés, exécutent des chorégraphies complexes qui symbolisent la renaissance et la continuité de la vie. Cette danse est un moyen de communiquer avec les esprits et de recevoir leurs bénédictions et protections.

La Reconnaissance à l’UNESCO

L’Œuvre de Mme Seahe Martine alias Micka’s

C’est grâce à Mme Seahe Martine Micka’s, une fille, sœur et mère dévouée de la communauté Wê, que la danse Banty a obtenu la reconnaissance internationale. Elle a consacré sa vie à valoriser et préserver cet héritage ancestral, le promouvant à travers diverses plateformes et initiatives. Sa passion et son engagement ont permis d’élever la danse Banty au rang de Patrimoine culturel de l’UNESCO, une fierté pour tout le peuple Wê.

Impact de la Reconnaissance

Cette reconnaissance par l’UNESCO a des implications profondes pour la communauté Wê. Elle garantit la préservation de cette tradition pour les générations futures et attire l’attention mondiale sur la richesse culturelle de la Côte d’Ivoire. De plus, elle offre des opportunités pour des projets de développement culturel et touristique, renforçant ainsi l’économie locale et la visibilité internationale de la culture Wê.

L’Héritage de la Danse Banty dans la Société Moderne

Transmission et Éducation

La danse Banty continue de jouer un rôle crucial dans l’éducation des jeunes filles et femmes Wê. Elle est enseignée dans les écoles et lors des ateliers culturels, assurant la transmission des valeurs et des connaissances ancestrales. Les jeunes filles et femmes apprennent non seulement les techniques de danse, mais aussi l’histoire et la spiritualité qui l’accompagnent.

Festivals et Célébrations

Des festivals culturels, comme le Festival Yorodehé, Goloa, Akindy, Festiwê, Fêstiwêm etc ….offrent des plateformes pour présenter la danse Banty à un public plus large. Ces événements rassemblent la communauté et les visiteurs autour de performances vibrantes, célébrant la richesse et la diversité de la culture Wê. Ils sont également des occasions pour honorer ceux qui ont contribué à la préservation de cette tradition, comme Mme Seahe Martine Micka’s.

Un Appel à l’Action : Valorisation de la Culture Wê

Respect et Considération

Le peuple Wê exprime sa gratitude et son respect envers Mme Seahe Martine Micka’s pour son travail exceptionnel. En tant que gardienne des temples des Glahés, de la tradition et culture Wê, elle a joué un rôle crucial dans la préservation et la promotion de la danse Banty. Son dévouement est un exemple inspirant de la manière dont une personne peut faire une différence significative dans la valorisation de son patrimoine culturel.

Engagement Communautaire

Le succès de la danse Banty à l’UNESCO est un appel à l’action pour toute la communauté Wê. Il est essentiel de continuer à soutenir et à promouvoir cette tradition, non seulement pour préserver notre héritage, mais aussi pour renforcer notre identité culturelle. Le peuple Wê est invité à bouger ensemble pour la valorisation de notre culture, assurant ainsi sa pérennité et son rayonnement.

La danse Banty, une divinité ancestrale de la tradition Wê en Côte d’Ivoire, symbolise la vie, la natalité, la réjouissance, la fécondité, la virilité et l’immortalité. Grâce à l’engagement de Mme Seahe Martine alias Micka’s, cette danse est maintenant reconnue comme Patrimoine culturel à l’UNESCO. Cet accomplissement est une fierté pour le peuple Wê et une preuve de la richesse de leur patrimoine culturel. Ensemble, nous devons continuer à valoriser et à promouvoir la danse Banty, assurant ainsi la transmission de cet héritage aux générations futures.

Gnohou Maxime Keller

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,500FansJ'aime
4SuiveursSuivre
1,280AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

ARTICLES RECENTS